À propos

Les migrations internationales sont devenues, dans nos sociétés contemporaines, un enjeu majeur dont l’actualité se fait quotidiennement l’écho. En témoignent les recherches nationales et internationales sur les migrations, qui ont connu un plein essor ces dernières années en sciences humaines et sociales.
La MMSH encourage la formation de réseaux interdisciplinaires et de programmes de recherche nationaux et internationaux sur les migrations, notamment depuis 2000 dans le cadre du réseau européen RAMSES2 et depuis 2009 dans le cadre du programme inter‐laboratoires MIMED – Lieux et territoires des migrations en Méditerranée, du XIXe au XXIe siècle (TELEMME/LAMES/IREMAM/IDEMEC).
Dans le prolongement de ces initiatives antérieures, le réseau thématique de recherche sur les migrations en Méditerranée propose de rendre visible un axe de recherche transversal à la MMSH, fédérant les activités d’un certain nombre de laboratoires autour des enjeux migratoires, en Méditerranée et au‐delà.
La question interdisciplinaire large qui sous‐tend ce réseau est celle de la circulation, dans l’espace et dans le temps, des hommes, des pratiques, des savoirs et des idées. La circulation est envisagée dans une dynamique temporelle, afin de restituer des processus de longue durée, et de mettre en perspective des processus comparables situés à différents moments de l’histoire.
L’espace méditerranéen est le terrain central de cette réflexion, envisagée à différentes échelles, des configurations locales aux dynamiques régionales et internationales. Le réseau ouvre également sa réflexion, dans une perspective comparative, à des fenêtres d’observation situées dans d’autres espaces.
Quatre entrées thématiques sont privilégiées :
– Migrations, Education & Citoyenneté
– Migrations, Villes & Territoires
– Migrations, Echanges & Cultures
– Migrations, Travail & Politiques migratoires

Le réseau se donne pour mission de favoriser le dialogue interdisciplinaire en sciences humaines et sociales entre archéologues, géographes, sociologues, politistes, historiens et anthropologues de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, et de développer plus largement des échanges scientifiques sur cette thématique avec les juristes, économistes, démographes, et littéraires du périmètre du Laboratoire d’excellence LabexMed et au‐delà, via la constitution d’un réseau national et international de recherche.

Un séminaire mensuel commun permettra de construire ce dialogue scientifique et d’en asseoir la visibilité. Le réseau portera l’organisation de journées d’études, de colloques, et soutiendra l’émergence de projets de recherche. Un carnet de recherches numérique en assurera la diffusion.

Le réseau est coordonné par Virginie Baby-Collin (géographe, AMU‐CNRS TELEMME) et Sylvie Mazzella (sociologue, AMU‐CNRS LAMES).

Le comité de pilotage, instance de coordination et d’expertise scientifique, participe à l’orientation des activités, à l’animation des différentes entrées  thématiques, à l’organisation des événements portés par le réseau. Y sont représentés les laboratoires de la MMSH impliqués (CCJ, IDEMEC, IREMAM, LAMES, TELEMME) ainsi que d’autres unités du périmètre LabexMed, d’Aix‐Marseille Université ou de la Région (LEST, LPED, URMIS, CIELAM).