Séminaire MiMed-Ippimed, mai 2023. Faire famille en migration : ethnographies filmiques (France – Irak – Colombie)

Le jeudi 25 mai 2023 à la Maison Méditerranéenne de Sciences de l’Homme (5 Rue Château de l’Horloge, 13090 Aix-en-Provence), de 13h30 à 18h. Salle Duby. Entrée libre. Uniquement en présentiel.

Echanges autour de deux films documentaires en cours de réalisation : « Autour du Tanur » et « Si loin si proche, une famille transnationale colombienne ».

Invité.e.s:

  • -Assaf Dahdah, géographe, CR CNRS, UMR 5281 ART-Dev

-Gaël Marsaud, réalisateur et docteur en science politique

-Polina Palash, géo-anthropologue, TELEMMe / MESOPOLHIS

-Luc Thauvin, cinéaste documentariste, Compagnie IVA et Ciné Le Miroir

Discutant.e.s:

-Pierre Fournier, sociologue, MESOPOLHIS

-Andrea Souto García, sociologue, Université de la Coruña (UDC)

Films présentés:

Autour du Tanur

Crédits: Gaël Marsaud

Le film mêle un travail d’enquête sur les liens de solidarité entre générations en migration à travers la question du travail, à l’envie de Burhan de raconter la vie de sa famille en exil, une famille yézidie originaire du nord de l’Irak, dans l’optique de construire un objet de mémoire qui doit, selon lui, éluder les enjeux politiques des conflits au Moyen-Orient. Pour cela, Burhan choisit comme point d’entrée la construction d’un tanur, un four à pain traditionnel, autour duquel sa famille et ses amis se retrouvent, mais où finalement les débats politiques sont incessants. Objet de recherche, objet de mémoire, le film traduit également une démarche méthodologique qui laisse la place aux vissicitudes de l’enquête, des rencontres, à la spontanéité des discours, et d’une co-réalisation (encore inachevée) à trois.

Si loin si proche, une famille transnationale colombienne

Crédits: Luc Thauvin et Polina Palash

Une chercheuse et un réalisateur se lancent dans une “ciné-ethnographie” avec une famille originaire de Colombie dont une partie des membres ont entrepris de migrer et circulent depuis une vingtaine d’années entre leur pays Andin, la France, l’Espagne et les États-Unis, pour assurer le bien-être des leurs restés au pays. Ils partent, dans une recherche multi-sites entre le village provençal d’Auriol et les villes de Medellín et Bogotá, à la rencontre des membres de trois générations de cette famille. A travers cette mosaïque familiale, ils tentent de mettre en perspective la diversité des formes d’entraide et la complexité avec laquelle celles-ci s’élaborent et circulent entre les différents pays dans un processus de reconfiguration continu. Leurs histoires reflètent le contexte d’origine colombien marqué par des fortes inégalités sociales, l’insécurité et la violence qui façonnent leur vécu et leurs aspirations dans un équilibre fragile et instable. Cette recherche-création se présente comme une aventure humaine et filmique pleine d’imprévus et de rebondissements, où les relations et les rôles de chacun se réajustent en permanence au gré des épreuves parcourues. Des jeux de miroirs et de représentations se jouent de manière récurrente, entre ceux d’ici et de là-bas au sein de la famille, et les correspondances dans les expériences de vie entre filmeurs et filmés.

L’affiche est disponible et téléchargeable via ce lien : https://filesender.renater.fr/?s=download&token=6061cdf8-6c70-4d83-8a4a-8efc9dd8a2f6


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marie-Aude Salomon (24 avril 2023). Séminaire MiMed-Ippimed, mai 2023. Faire famille en migration : ethnographies filmiques (France – Irak – Colombie). MIMED. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/rfxq


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search