Séminaire LPED-MIMED

“La mort en migration au Maroc: entre discours, pratiques et imaginaires”.

Jeudi 28 avril 14h-16h, salle du LPED, Aix-Marseille Université, Centre St Charles, 3 place Victor Hugo, Marseille.

Intervenante: Annélie Delescluse, sociologue, IEDES – Université Paris 1.

Discutante: Sophie Bava, anthropologue, LPED, IRD/Aix-Marseille Université.

Annélie Delescluse est docteure en sociologie et attachée temporaire d’enseignement et de recherche à l’Institut d’étude du développement de la Sorbonne (IEDES) et à l’Institut d’étude de démographie de la Sorbonne (IDUP). Elle mène des recherches au croisement de la socio-anthropologie du corps et de la migration et s’appuie sur des terrains ethnographiques menés au Maroc, et, prochainement, en République Démocratique du Congo.

Résumé: cette intervention porte sur la cinquième et dernière partie de la thèse de Annélie Delescluse, soutenue en octobre 2021, qui s’intitule: Jeunes citadins d’Afrique centrale et de l’Ouest au Maroc: les coulisses de la migration au prisme des corps, dont la dernière partie porte sur la mort au prisme des des corps ethicisés de migrant.e.s noir.e.s pour qui le Maroc est un pays à moyen ou à long terme. Elle analysera comment les migrant.e.s vivent avec la mort qui s’explique par la précarité, la violence socio-raciale, les inégalités qu’ils incorporent ou encore les maladies qu’ils peuvent eux aussi « négliger » en raison de leur précarité économique et d’une certaine mise à distance de leur corps. Quels registres sont mobilisés pour parler de la mort et quelles pratiques surviennent à l’instant de la mort ou de l’agonie ? Qu’entendent les jeunes lorsqu’ils parlent de « mort naturelle », de « mort sacrificielle » ou encore de « mauvaise mort » ? L’attitude face à la mort sera enfin questionnée d’un point de vue de la politique de l’État et de l’économie. Comment les autorités consulaires agissent face à la mort de leurs propres ressortissants et dans quelles circonstances les migrants se sont saisis de certaines morts pour porter des revendications plus larges ?


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search